Maison médicale des Cordeliers

[ En photo : les préfabriqués désaffectés rue Claude Debussy – 05/07/2020 ]

Les travaux de requalification des anciens préfabriqués censés accueillir la future maison médicale, promise par la mairie depuis plus d’un an aux Cordeliers, sont toujours à l’arrêt.

Pour rappel, Mme Von Eux elle-même annonçait en juin 2019 l’ouverture de ce projet sans ambition pour janvier 2020.

Alors que les chantiers du parking sous les jardins de la ville et ceux de la modernisation des voies de chemin de fer (en vue d’accueillir les 25 trains géants quotidiens de fret ?) sont repartis et résonnent jour et nuit dans Pontoise, ceux de la maison médicale n’ont toujours pas repris… en fait ils n’ont jamais vraiment commencé !

La raison est sans doute double :

  • d’abord l’équipe municipale élue comme l’équipe sortante n’ont jamais pris la mesure de la problématique médicale sur Pontoise et n’ont accepté que sous la pression populaire (et par électoralisme) de mettre en œuvre un projet minimaliste qui, même s’il aboutit un jour, ne répondra jamais à la pénurie de médecins à Pontoise.
  • l’autre raison, la plus importante, c’est l’incapacité de nos élu.e.s entrants-sortants à faire venir des médecins libéraux dans leur préfabriqué branlant.

Et que dire de la dernière idée géniale de notre nouvelle maire pour essayer d’ouvrir à tout prix sa maison médicale ? Mme Von Euw n’a en effet rien trouvé d’autre que d’aller tenter de convaincre des médecins déjà installés à Pontoise de venir s’installer dans sa maison médicale imaginaire !

Madame la maire : IL N’Y A PAS ASSEZ DE MÉDECINS À PONTOISE !
Les déplacer d’un quartier à un autre ne résoudra pas le problème !

En l’occurrence les médecins contactés n’ont pas spécialement été emballés par les locaux décrépis qu’on leur a promis…

A PAGV nous ne lâcherons pas : c’est d’un Centre Municipal de Santé dont notre ville a besoin !

#plusquejamais
#onlacherien

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*