Réponse d’une habitante du boulevard de l’Europe à Mme la maire de Pontoise

Par un courrier du 14 juin 2021 adressé aux riverains du boulevard de l’Europe à Pontoise (voir document ci-dessous), Mme Von Euw, maire de Pontoise, a cru utile de surfer une nouvelle fois sur la thématique sécuritaire pour – pensait-elle – flatter dans le sens du poil ses concitoyens-électeurs à quelques jours du 1er tour des scrutins départemental et régional dans lesquels elle s’est personnellement impliquée.
Las, tou.te.s les habitant.e.s de Pontoise ne sont pas sur cette longueur d’onde, en témoigne le courrier que l’une d’entre elles et eux (qui souhaite rester anonyme) nous a fait parvenir à destination de Mme la maire, en réponse à sa missive du 14 juin.

A sa demande, nous nous faisons les porte-voix de celles et ceux qui ne partagent pas cette vision de nos quartiers et de notre jeunesse et qui refusent de réduire l’action politique à la répression et à la sanction.

“Madame Von Euw,

En tant qu’habitante du boulevard de l’Europe, j’ai bien reçu votre courrier du 14 juin (à quelques jours des élections, bien-sûr) concernant le tournoi non officiel des 22 et 23 mai dernier. 

Des jeunes se sont organisés eux-mêmes pour faire du sport, en journée (10h-18h) sans violence ni dégradation, avec un niveau sonore et un résidu de détritus surement moins élevé qu’aux Noélies (pauvres riverains du centre…), au lieu de commettre divers délits et incivilités, et vous, en réponse, vous qualifiez leurs matches de « sauvages » et portez plainte ?

Vraiment je ne sais pas de quelles nuisances vous parlez. Vous avez surement eu des plaintes de quelques riverains qui n’assument pas, ou qui ont oublié à cause du Covid qu’ils vivaient en ville et en face d’un stade. . La rocade derrière le stade fait autant de bruit, le bus qui passe dans la rue, les tondeuses… c’est ça de vivre en ville. 

Les événements festifs (officiels ou non) au stade avec sonorisation (j’habite pile en face du grand terrain) sont peu nombreux et ont toujours eu lieu en journée. De plus avec nos doubles vitrages ça a toujours été supportable.

L’arrêté sur la limite sonore, même si il ferait plaisir à vos électeurs, me semble inapplicable. En effet, je pense que le niveau sonore pour émettre des annonces (résultats et programme de matches, voitures mal garées, enfants perdus) dépassera le seuil autorisé.

Je trouve ça triste d’utiliser la méthode shadockienne de vous attaquer à des gens et des associations qui ne font rien de mal juste parce que vous êtes incapable de régler les vrais problèmes d’un quartier dans lequel vous ne vivez pas : rodéos sauvages à moto ou voiture ( bruyant et même DANGEREUX surtout dans le cours piéton des louvrais) dégradations, usage de mortiers, le fait que l’Ecole Ducher ne soit pas en ZEP contrairement à Parc aux Charettes…

J’espère que ce courrier aura pour vous l’effet escompté : conserver quelques voix de plaignants dans les urnes (mais merci d’imputer le coût de votre courrier à vos frais de campagne et non au budget de NOTRE ville).

Mais à l’approche du redouté 14 juillet, j’espère qu’aucun participant au tournoi « sauvage » n’a lu la manière dont vous saluez une initiative rassemblant la cité autour d’un événement pacifique. Les plus excités d’entre eux voudront peut-être remercier la municipalité pour votre considération, et ce sera nous, aux Louvrais, qui trinquerons, comme toujours.

En résumé, s’il vous plait, à défaut de gérer nos vrai problèmes, laisser nous vivre, et ne mettrez pas d’huile sur le feu.

Je vous prie de croire, Madame Von Euw, en l’assurance de mes salutations les meilleures.

lettre adressée par la maire aux riverains du boulevard de l’Europe, en date du 14/06/2021

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*