Serment du Triangle

Forte mobilisation ce dimanche pour la préservation des terres de Gonesse à l’appel du CPTG. La dizaine de militants PAGV présents a signé le “Serment du Triangle” dont nous reproduisons le texte ci-dessous.

Etant établi que, suite à l’abandon du projet EuropaCity par le gouvernement, les terres agricoles du Triangle de Gonesse sont appelées à jouer un rôle important dans un approvisionnement alimentaire de qualité,

Etant établi que, malgré cette décision, la Société du Grand Paris annonce vouloir débuter les travaux d’une gare au milieu de ces terres,

Etant établi que ces terres abritent la biodiversité, qu’elles conservent la ressource en eau et qu’elles limitent les pics de chaleur,

Etant établi que l’Etablissement Public Foncier d’Ile-de-France (EPFIF) a fait l’acquisition, au nom de l’intérêt général, de 110 hectares de terres agricoles du Triangle de Gonesse,

Ces 110 hectares doivent être considérés comme un patrimoine commun.

En conséquence :

Je m’en déclare copropriétaire, avec l’ensemble des habitant.e.s de l’Ile-de-France.

Je me déclare responsable du vivant qui les habite, que je m’engage à protéger contre toute tentative d’artificialisation et de destruction, quelle qu’elle soit.

Fait à Gonesse, le 17 janvier 2021

Article L. 110-1 du code de l’environnement :
Les espaces, ressources et milieux naturels terrestres et marins, les sites, les paysages diurnes et nocturnes, la qualité de l’air, les êtres vivants et la biodiversité font partie du patrimoine commun de la nation. Ce patrimoine génère des services écosystémiques et des valeurs d’usage.
Les processus biologiques, les sols et la géodiversité concourent à la constitution de ce patrimoine.


***

Vous n’avez pas pu être présent.e à cette mobilisation et vous souhaitez signer le Serment du Triangle ? C’est par ici :
signez le serment du triangle pour sauver les terres agricoles !

***

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*