Pour en finir avec une eau très calcaire

[ Tribune d’octobre 2017 ]

L’eau à Pontoise, comme dans presque toute l’agglomération de Cergy-Pontoise, est de plus en plus calcaire. La raison en est simple. Pendant longtemps, CYO-VEOLIA, à qui l’agglomération a délégué la gestion de l’eau potable, a fourni une eau de qualité provenant principalement de l’usine de Méry s/Oise. Or, depuis quelques années, pour une simple raison de coût, CYO-VEOLIA s’approvisionne en priorité dans le Vexin, à St- Martin-la-Garenne où l’eau est particulièrement dure.

Peu dangereux pour la santé, le calcaire est une calamité pour nos appareils électriques. Le surcoût moyen pour chaque foyer, dans le cas d’une eau calcaire comme la nôtre, est de 200 € par an. On peut comprendre que VEOLIA, dont l’objectif est de dégager des dividendes pour ses actionnaires, s’en moque. C’est plus difficile à admettre de la part des élus de l’agglomération, toutes tendances confondues, qui n’interviennent pas auprès du délégataire pour que cela change. L’association AGLEAU propose aux habitants de Cergy-Pontoise la signature d’une pétition adressée au président de l’agglomération. Son objectif est d’obliger VEOLIA à revenir s’approvisionner à Méry s/Oise. Nous vous invitons à la signer et à la faire signer par vos proches. Il suffit d’un clic sur le site de l’association :

http://agleau.fr

Vous pouvez également solliciter les 9 élus de la ville au Conseil Communautaire pour qu’ils fassent enfin entendre leur voix.

(tribune PAGV publiée dans Pontoise Mag’ d’octobre 2017)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*