Les usagers mis au service des actionnaires

[ Tribune de mars 2016 ] 

Dans notre tribune de janvier 2016, nous vous conseillions la lecture d’un article du site indépendant aspic.massdemo.fr, qui montre comment les élus de l’agglomération de Cergy-Pontoise (dont les 9 élus de Pontoise) ont voté à l’unanimité une augmentation considérable des tarifs des parcs de stationnement gérés par Vinci. Nous précisions que les parcs de Pontoise n’étaient pas concernés. Mais il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que la majorité du conseil municipal de Pontoise fasse preuve d’un dévouement comparable envers Effia, la société privée qui gère la plupart des parcs de stationnement de la ville. Sachant qu’Effia est une filiale de Kéolis, groupe qui a réalisé 5,6 milliards d’euros de bénéfices en 2014, on peut douter que cette société était dans le besoin.

Ainsi les habitués du parking Jean Jaurès ont pu constater en janvier une augmentation des tarifs de près de 3%. C’est déjà beaucoup, comparé à une inflation nulle en 2015. Mais ce qu’ils ont encore moins apprécié c’est la baisse du niveau des prestations. En effet, ce parking n’est plus gardé la nuit.

Autre surprise, tout aussi désagréable, le parking municipal Charles de Gaulle, attenant à la gare, voit son abonnement hebdomadaire augmenter de 29,09 % et son abonnement mensuel de 61,36 %. Quant au parking quai Bucherelle, jusqu’alors gratuit, il devient payant. Explications de MM.Houillon et Seimbille au conseil municipal : il fallait renvoyer les gens au parking privé Canrobert qui pâtissait d’une telle concurrence. Autrement dit, des tarifs municipaux trop bas étaient un frein aux bénéfices d’Effia.

(tribune PAGV publiée dans Pontoise Infos de mars 2016)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*