Nous quittons le conseil municipal, pas le terrain

[ Tribune de juin 2020 ]

Il aura manqué 10 voix à PAGV pour figurer au second tour de ces élections municipales. Ainsi, avec pourtant 9,81% des voix, la gauche ne sera plus représentée au Conseil Municipal. Car il n’est pas possible de qualifier de gauche la liste Pontoise Ecologique et Solidaire qui a voulu s’allier au deuxième tour avec celle de Pascal Bourdou, candidat « centriste » ayant soutenu Macron lors des dernières élections européennes. Ce dernier a d’ailleurs confirmé sa véritable nature en rejoignant Gérard Seimbille. Pascal Bourdou est bien de droite. Seuls Sandra N’Guyen Dérosier et ses co-listiers ne s’en étaient pas aperçu.
Quoi qu’il en soit, ce second tour sans tracts, sans réunions publiques, bref sans campagne ne sera qu’une mascarade de démocratie. Étant donné la très forte abstention attendue, on sera même en droit de s’interroger sur la légitimité d’un.e maire élu.e avec si peu de voix.
La véritable gauche, représentée par PAGV ne disparaît pas pour autant. Ainsi, nous serons le 16 juin, dès 13h 15, à l’hôpital René Dubos aux côtés des travailleurs de la santé, dans le cadre des « mardis de la colère ». Par ailleurs, la crise sanitaire que nous venons de vivre nous conforte plus que jamais de l’absolue nécessité d’un Centre Municipal de Santé dans notre ville. Autrement dit, le rendez-vous qui compte ne sera pas le 28 juin pour le second tour d’une élection qui aurait dû être reportée, mais bien à la rentrée de septembre pour reprendre cette campagne sur le terrain

PAGV continue. N’hésitez pas à rejoindre notre association.

Suivez notre actualité sur notre site :
http://pontoise.agauchevraiment.org/

Sur Facebook :
https://www.facebook.com/PontoiseAGV

Et aussi sur le réseau social libre Mastodon :
https://mamot.fr/@pontoiseagauchevraiment

À très bientôt !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*