Se déplacer à Pontoise

ou comment trouver des alternatives au tout voiture ?

Les conséquences désastreuses du dérèglement climatique nous obligent à des mesures radicales et immédiates pour limiter le réchauffement de la planète. Tous les échelons de la vie publique sont concernés.
A l’échelle d’une commune, limiter les gaz à effet de serre nécessite des mesures concrètes.

Notre objectif est de réduire la place de la voiture à Pontoise. Y parvenir, c’est :

➔ réduire la pollution de l’air en ville ;
➔ réduire la pollution sonore ;
➔ améliorer la sécurité des piétons, des cyclistes et le déplacements des personnes handicapées ;

Cette nécessité se heurte à des difficultés d’ordre différent :

→ La question des transports et de la mobilité est particulièrement difficile à traiter à Pontoise étant donné la configuration de la ville. L’organisation de l’espace public hérité de la période médiévale ainsi que le relief de la ville caractérisé par un fort dénivelé limitent les possibilités d’aménagement.

→ Il existe trois sortes de mouvements :

  • les déplacements de Pontoisiens dans Pontoise, par exemple d’un quartier à l’autre ;
  • les sorties de Pontoisiens hors de Pontoise ;
  • les arrivées de non-Pontoisiens à Pontoise.

Pour chacun de ces mouvements des solutions différentes peuvent être proposées.

→ Les prérogatives communales sont limitées en ce qui concerne le transport : en effet la région, et la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) gèrent l’essentiel du transport public. C’est pourquoi nos propositions pour Pontoise seront systématiquement défendues par nos élus à la CACP .

Etat des lieux : Qui finance quoi ?

En matière de transport, l’essentiel se décide à l’échelle régionale*. Ainsi Ile-de-France mobilité gère un budget de 10 milliards d’euros par an et définit les lignes, les horaires, les tarifs.. L’agglomération est également un acteur fort pour le réseau de bus. La CACP met 2.7 millions d’euros par an dans le réseau de bus de l’agglomération, sur un total de 40 millions d’euros par an. En ce qui concerne le stationnement, elle gère les parkings relais et “d’intérêt communautaire”. Elle mène également une politique active en faveur du vélo : aménagements cyclables, stationnements, subventions d’atelier de réparation par des salariés en insertion.

Nos axes prioritaires

Lutter contre « le tout voiture… »

La plupart des piétons sont aussi des automobilistes (et vice versa) 40% des déplacements en voiture font moins de 3km et sont deux fois plus polluants en milieu urbain que sur la route.**

Nous souhaitons inciter les Pontoisiens à délaisser la voiture à chaque fois que c’est possible. Pontoise doit devenir une ville où la vie est facile et agréable sans voir besoin d’être propriétaire d’une voiture.

Pour cela, la circulation des piétons et vélos doit être facilitée. Des réseaux de bus nombreux doivent permettre des déplacements rapides et accessibles à tous. Il conviendra de combiner des mesures pour décourager l’usage de la voiture avec des solutions alternatives facilitant la mobilité.

Défendre la gratuité des transports

La question de la gratuité totale des transports en IDF n’est pas directement à l’ordre du jour d’une élection municipale, puisque ceux-ci sont sous la houlette d’Ile-de-France mobilité. C’est donc au niveau de la région que cette question doit être posée.

En revanche, il est possible de défendre à l’échelle de l’agglomération la gratuité des réseaux de bus en commençant par des lignes définies comme prioritaires au regard de leur fréquentation ou de leur destination. (exemple : liaison des gares entre elles, Hôpital, prison, services publics).

Au niveau de notre commune, les prix de transports intra muros (navettes, location de vélos) qui seraient mis en place par la Ville devront être discutés. Cela pourrait aller de la gratuité totale à l’établissement d’une grille tarifaire progressive en fonction des revenus et des statuts, comme à Grenoble***.

Priorité aux piétons et aux modes de circulation douce

Un « plan marche » dans la ville doit permettre de se déplacer à pied facilement. (Plans des itinéraires disponibles, panneaux indicatifs avec temps de marche, réhabilitation des sentes, zones réservées aux piétons etc.)

D’après l’ADEME, en ville, la vitesse moyenne d’un cycliste est de 14 km/h contre seulement 15 km/h pour une voiture. Le vélo est une solution de mobilité qui répond à un grand nombre de défis : il participe à la protection de la santé et de l’environnement, il permet des déplacements efficaces et peu couteux, il rend les territoires plus vivants en favorisant la proximité, il est créateur de lien social.

Revoir l’organisation du stationnement

Autant les Pontoisiens doivent pouvoir stationner chez eux ou près de chez eux, autant des solutions alternatives doivent être proposées aux visiteurs. Nous nous sommes opposés à la construction du parking sous les jardins de la ville qui augmentera de fait le nombre de voitures en centre ville. D’autres solutions sont possibles. Un ou plusieurs parcs de stationnement en périphérie de la ville doivent être mis à la disposition des visiteurs ainsi que des moyens de transport gratuits ou presque permettant de rejoindre le centre-ville (navettes, vélos électriques…).

Lutter pour le développement des quartiers

Nous pensons qu’il n’est pas normal de devoir aller loin pour les besoins du quotidien. Dans certains quartiers, les services publics sont inexistants, les commerces ont disparu. Nous faciliterons l’installation de commerces de proximité et d’annexes de services publics (mairie, poste ..) afin de réduire les déplacements.

Nos propositions

Bus et transports en commun
  • Défendre au niveau de l’agglomération, l’amélioration continue du réseau de bus, qui est déjà de bonne qualité et sa gratuité.
  • Prévoir, pour Pontoise, des véhicules de petite taille pour emprunter les rues étroites du centre ville.
  • Créer une ligne de navettes reliant le centre ville aux parkings de périphérie accueillant les visiteurs.
  • Envisager des lignes de navettes complémentaires au réseau de bus, permettant de relier le centre (dont la gare) aux quartiers périphériques (Louvrais, Cordeliers, Larris, Hermitage, Marcouville, plateau Saint-Martin).
  • Favoriser la combinaison de plusieurs modes de déplacement : vélo+train ; trotinette + bus etc… par des systèmes d’abonnements hybrides.
Espace publics et piétions
  • Aménager l’espace public pour qu’il soit accueillant pour toutes et tous (y compris les personnes âgées, handicapées, les femmes enceintes…).
  • Rendre ses places à Pontoise (tous quartiers confondus) en supprimant ou limitant le stationnement des voitures et des camions.
  • Revaloriser le centre ancien en le rendant aux piétons : au moins la place de l’Hôtel de Ville, la rue de l’Hôtel de ville et la place du Grand Martroy.
  • Elargir les trottoirs lorsque c’est possible afin de les rendre praticables pour les poussettes et les fauteuils roulants.
  • Co-organiser des pédibus avec les parents pour le trajet des enfants école/maison et maison/école afin de limiter les déposes en voiture.
  • Installer des panneaux indiquant les itinéraires et les temps de marche correspondants.
  • Installer des bancs régulièrement pour permettre aux publics fragiles de se reposer.
  • Installer des toilettes publiques gratuites
Vélo
  • Mettre en place un service public de location de vélos électriques dans Pontoise.
  • Relayer auprès de la population les informations sur les subventions pour l’achat d’un vélo électrique.
  • Allouer une aide financière communale complémentaire pour les ménages à faible imposition. · Allouer une subvention additionnelle pour les Pontoisiens qui remplacent un véhicule polluant (destruction) par un vélo électrique.
  • Travailler avec l’agglomération à la mise en œuvre des sections pontoisiennes du plan vélo de l’agglomération.
  • Etudier un maillage vélo communal allant des voies dédiées aux voies partagées. (pistes cyclables, zone 20 ou 30, voies partagées vélo/piétons, quartiers semi-piétons…).
  • Mettre des stationnements vélo sécurisés à la gare et dans les différents quartiers (consignes vélo à l’abri de la pluie et contre le vol).
  • Mettre en place un maillage régulier d’arceaux pour les vélos dans tous les quartiers et près des commerces en centre ville.
  • Travailler avec les associations pour aider à la « remise en selle » ou à l’apprentissage du vélo (qui offre une réelle liberté pour les personnes non motorisées).
  • Favoriser l’installation d’ateliers associatifs d’entretien et de réparation de vélos.
Autopartage et co-voiturage
  • Promouvoir l’autopartage dans l’agglomération pour que l’utilisation de la voiture ne soit pas forcement liée à la possession d’une voiture.
  • Créer des lieux de co-voiturage et la ligne de navette qui y amènera les habitants.
Parking et stationnement
  • Reprendre la main sur le stationnement public (voirie et parking) dans Pontoise : dénoncer ou ne pas reconduire les délégations de services publics (DSP).
  • Limiter le stationnement sur voirie
  • Ne pas artificialiser de terrains pour créer de nouveaux parkings.
  • Faire respecter la réglementation du stationnement par des contrôles fréquents.
  • Rechercher des mutualisations avec des parkings “privés” (centres commerciaux, employeurs, particuliers…) en périphérie de ville.
  • Mettre en place les parcs de stationnement en périphérie de la ville et les moyens de transport permettant de rejoindre le centre-ville : navettes, vélos électriques…
Services publics, urbanisme et plan de circulation
  • Faciliter l’installation de commerces et d’annexes de services publics dans les quartiers périphériques.
  • Travailler à l’articulation entre un centre ville historique et des centres de vie par quartier (Bossut, Louvrais, Larris, Marcouville, Cordeliers, l’Hermitage).
  • Penser un plan de voirie qui permet des trajets directs et courts à pied et en vélo.
  • Etudier un nouveau plan de circulation pour dissuader le trafic de transit par le centre-ville.
  • Créer une ligne de navette qui amènerait les habitants vers les lieux de co-voiturage.

* Les missions d’Ile-de-France mobilités
** source ADEME “se déplacer autrement”
*** TAG : tarification solidaire

Pour aller plus loin :
https://www.fub.fr/
http://allezyavelo.jpcqz.fr/
https://www.ademe.fr


2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Logement et urbanisme – Pontoise A Gauche Vraiment
  2. Parlons vélo ! Municipales 2020 – Pontoise A Gauche Vraiment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*