Sexisme et discrimination

[ Collage féministe de juillet ]

A l’occasion de notre collage féministe de ce mois de juillet (cf galerie ci-dessous), nous partageons ici les résultats de l’enquête conjointe INED/INSEE publiée le 5 juillet 2022.

Cette étude montre qu’en dix ans, le sentiment de discrimination a augmenté, porté par les femmes et le motif sexiste.

En 2019-2020, 19 % des personnes de 18-49 ans déclarent avoir subi « des traitements inégalitaires ou des discriminations », contre 14 % en 2008-2009. Cette augmentation de l’expérience déclarée de discrimination concerne principalement les femmes. Pour celles-ci, le motif sexiste est devenu la cause principale de discrimination, dépassant ceux liés à l’origine, la nationalité ou la couleur de peau. Pour les hommes, la hausse du sentiment discriminatoire s’explique principalement par une augmentation dans la population des profils rapportant le plus de discriminations. Pour les personnes musulmanes, les motifs de discrimination se déplacent de l’origine vers la religion par rapport à 2008-2009. À caractéristiques égales, l’origine immigrée ou ultra-marine demeure le principal déterminant des expériences déclarées de discrimination, pour les hommes comme pour les femmes. 

Malgré une plus forte sensibilisation ces dix dernières années, entamer des démarches à la suite de discriminations reste rare.


Pour en savoir plus :

En dix ans, le sentiment de discrimination augmente, porté par les femmes et le motif sexiste


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*